Tunisie : Un manifestant meurt après des tirs de gaz lacrymogène

0
5

Un Tunisien est décédé après avoir inhalé des gaz lacrymogènes tirés par la police pour disperser une manifestation contre la réouverture d’une décharge dans le centre-est du pays, a rapporté hier l’AFP citant une source hospitalière et sa famille.

L’homme, âgé de 35 ans, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à Aguereb, une ville de la région de Sfax qui connaît ces dernières semaines des mouvements de protestation contre le problème de déchets envahissant les rues et les trottoirs, et menaçant la santé des habitants.

«Abderrazek Lacheheb a été transféré à l’hôpital d’Aguereb pour asphyxie», a affirmé un responsable de l’établissement. «Il est arrivé vivant mais après des tirs massifs du lacrymogène devant l’hôpital (pour disperser un groupe de manifestants), il est mort (…). C’est la police qui l’a tué», a pour sa part déclaré son cousin Houcine Lacheheb.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0


Source link

Laisser un commentaire