Restructuration d’Air Algérie : une société étrangère à la rescousse

0
7

Le ministre des Transports Aissa Bekkai est revenu, ce mardi 5 octobre 2021, sur la situation de la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Selon lui, un programme de restructuration est déjà engagé.

Intervenant en marge d’une visite d’inspection au métro d’Alger, le ministre des Transports a indiqué que la compagnie Air Algérie a été fortement impactée par la crise sanitaire mondiale, à l’instar de toutes les compagnies aériennes internationales.

Face à cette situation, le premier responsable du secteur des transports a affirmé que son département ministériel a déjà posé un programme de réforme interne, qui portera notamment sur la création de plusieurs sections au sein de la compagnie.

Le programme de réforme devra également porter, selon le même intervenant, sur la création d’une nouvelle société de maintenance en partenariat avec les étrangers. À ce propos, il annonce qu’une société étrangère sera intégrée dans le cadre de la règle d’investissement 51/49.

Sans la citer nommément, le ministre précise que cette société aura pour mission l’entretien et la maintenance des appareils, et ce, à travers le règlement de la situation de l’atelier qui se situe actuellement au niveau de Dar El Beida à Alger.

Ouverture du transport aérien et maritime au privé : Une trentaine de dossiers déposés

S’exprimant autour de l’ouverture de l’espace aérien et maritime aux investisseurs privés, Bekkai a indiqué que son département a déjà reçu une trentaine de dossiers de demandes d’investissement dans ces deux secteurs.

Dans les détails, il explique qu’il s’agit de 14 dossiers d’opérateurs voulant investir dans le secteur du transport aérien et 14 autres dossiers d’investisseurs concernant le transport maritime. D’autres demandes ont été également reçues concernant les croisières et la restauration dans les bateaux.

Pour rappel, le Premier ministre Aïmene Ben Abderrahmane a réitéré hier depuis Oran, son appel aux opérateurs privés d’investir dans le domaine du transport aérien.

Benabderrahmane a indiqué que les privés devront s’intéresser au secteur du transport aérien, tout en soulignant que plusieurs demandes et dossiers d’opérateurs privés sont en cours d’étude au niveau de son département.

Source link

Laisser un commentaire