Indoor hospitality 'not where we want to be' but has to follow NPHET parameters


Les représentants du secteur des pubs et des restaurants disent qu’ils doivent travailler dans les paramètres du NPHET pour rouvrir, mais ce n’est pas là où ils veulent être. Il intervient alors que le Cabinet se réunit pour approuver les lignes directrices pour la réouverture partielle de l’hôtellerie intérieure. Les limites de temps pour manger à l’intérieur devraient être supprimées, tandis que l’accent sera mis davantage sur la ventilation des propriétés. Les locaux devront toujours fermer à 23h30, malgré une poussée de l’industrie pour les heures suivantes. Padraig Cribben, PDG de la Vintners’ Federation of Ireland (VFI) a déclaré à Newstalk Breakfast que c’était la meilleure option dont ils disposaient. « Ce n’est pas idéal, c’est un défi – ce n’est pas là où nous voulons être, mais c’est la réalité de ce que nous devons faire pour ouvrir et trader à nouveau. « À cette période de l’année dans certaines parties du pays, s’ils ne fonctionnent pas à cette période de l’année – parce qu’ils dépendent de l’option touristique – ils ne survivront pas à l’hiver qui arrive. « Il y a des défis, il y a des coûts supplémentaires liés à ce que nous allons devoir faire, mais qu’il en soit ainsi. » Et il dit que les mesures, y compris le couvre-feu à 23h30, ne dureront pas trop longtemps. « C’est pour une période de temps relativement courte et c’est l’un des facteurs qui est là pour s’ouvrir. Dans une certaine mesure, c’est un peu le choix d’un Hobson – c’est ça ou tu restes fermé jusqu’en septembre/octobre ». Concernant les projets d’utilisation par les pubs d’une application ou d’un lecteur QR pour vérifier le statut vaccinal du client, il dit que cela pourrait être prêt d’ici la fin de la semaine. « Nous pensons que l’application sera prête d’ici la fin de la semaine – on nous le dit sera disponible auprès de Gov.ie « Mais… il y a des régions du pays où le haut débit n’est pas suffisamment puissant pour prendre ce genre d’appareils. « Il y aura des opérateurs qui ne seront peut-être pas assez conscients du numérique – il n’y aura pas l’option numérique, il y aura également une option sur papier ». Le chef de l’Association des restaurants d’Irlande, Adrian Cummins, dit que c’est ce qui est nécessaire. ce n’est pas là où nous voulons être. « Mais nous devons y travailler pour que les entreprises rouvrent leurs portes. « Évidemment, ce sera dans un court laps de temps, car il existe une clause d’extinction dans la législation. « Cela va donc ajouter du travail supplémentaire aux entreprises, mais nous avançons dans la bonne direction. « La date clé est maintenant lundi prochain pour la réouverture de l’accueil en salle. « Et nous devons voir ces directives en format papier, distribuées aux entreprises dès que possible car le temps presse ». .