L’Espagne loue des bateaux pour expulser les harraga algériens

0
15

Le nombre de harraga algériens enregistré ces dernières semaines est alarmant. Les chiffres de ces migrants clandestins ont atteint des centaines, voire des milliers, ce qui a incité les autorités espagnoles à tirer la sonnette d’alarme.

En effet, ces embarcations clandestines portant à leurs bords des femmes, des adolescents ainsi que des enfants, tentent le risque de la traversée maritime dans l’espoir de trouver une vie meilleure.

À cet égard, le gouvernement espagnol s’apprête à programmer des expulsions à bord de ferries à destination d’Algérie, tout en notant que les autorités du pays ne procèdent pas aux expulsions systématiquement. Ces opérations sont organisées qu’occasionnellement.

Selon le journal espagnol El Independiente, le ministère de l’Intérieur espagnol a fait appel aux services de la compagnie maritime Trans Mediterránea afin de transporter les harraga algériens d’Almeria vers leur pays.

300 000 euros pour les expulsions

La même source a indiqué, ce mardi 05 octobre, que le tarif total de l’opération est estimé à quelque 300 000 euros, à raison de 75000 euros fixés pour chaque traversée maritime, ajoutant que c’est la deuxième commande de ce genre, passée dans une période de huit mois.

Le prix susmentionné inclus la nourriture ainsi que le voyage de retour pour les agents de la police nationale espagnole qui effectuent l’escorte et l’hébergement des migrants.

Par ailleurs, le contrat entre les autorités espagnoles et la compagnie maritime stipule le transport des harraga algériens au port de Ghazaouet depuis celui d’Almeria, et ce, avec trois fréquentes par semaine.

Il convient également d’indiquer que la même source a révélé que des voyages ont déjà été effectués avant la publication de ce contrat.

Source link

Laisser un commentaire