GEAT : quand Sonelgaz se met à exporter des turbines à gaz

0
5

Sonelgaz revient de loin. La société nationale, et plus précisément sa filiale GEAT (Général Electric Algérie Turbines), ont pu inscrire une première en Algérie, mais aussi en Afrique. Il s’agit d’un véritable exploit, un contrat d’exportation a été signé pour exporter des turbines à gaz hors du continent.

Sur sa page Facebook, Sonelgaz ne cache pas sa fierté. Dans un communiqué, elle indique qu’elle vient de signer un contrat d’exportation de grandes turbines à gaz ainsi que d’autre matériel vers un client au Moyen-Orient. La société nationale n’a cependant pas donné plus de précisions à propos de l’identité de son client.

« Un moment de fierté nationale », selon Sonelgaz

Ce sont deux turbines à gaz de grande puissance GE 9F.04, indique encore le communiqué de Sonelgaz. Dans le contrat d’exportation figurent aussi d’autres pièces. Il s’agit notamment de deux alternateurs, deux systèmes de contrôle de commandes de type Mark VI et de leurs modules et auxiliaires. Les deux turbines, ainsi que le reste du matériel, ont été fabriqués et assemblés en Algérie.

GEAT, pour rappel, est association entre Sonelgaz (51 %) et General Electric (49%). Cette joint-venture a pu finalement  aboutir « un moment de fierté nationale », indique le communiqué de Sonelgaz. l’entreprise nationale ajoute que « notre filiale GEAT contribue à diversifier l’économie algérienne. Cette avancée s’est faite « par le biais des exportations, du transfert de technologies et de compétences, ainsi que par le biais du renforcement des capacités locales ».

« Sonelgaz ira encore plus loin », indique encore son communiqué. La société nationale compte mettre en œuvre son plan stratégique 2035. Ce plan, selon Sonelgaz, vise à la promotion de la politique nationale d’industrialisation, et ce, en concrétisant toute « une série de projets industriels en partenariat ». Pour ce faire Sonelgaz mise « sur la valorisation des ressources locales et les avantages comparatifs dont jouit l’Algérie ».

Source link

Laisser un commentaire